Repas surgelés

Portrait des repas surgelés disponibles au Québec (2018)

386 repas surgelés ont été répertoriés pour cette étude

40 %

des repas surgelés sont au-dessus du seuil de 30 % de la valeur quotidienne pour le sodium.

22 %

des repas surgelés sont au-dessus du seuil de 30 % de la valeur quotidienne pour les gras saturés

Faits saillants

Les résultats de cette étude sectorielle portant sur les repas surgelés montrent une grande variabilité en termes de composition nutritionnelle selon le contenu, la source de protéines ou de féculents, le type de sauce, la clientèle cible et les caractéristiques particulières. L’ensemble de ces analyses permet d’identifier quels sont les produits à surveiller dans les prochaines années, mais également où les améliorations nutritionnelles pourraient être envisagées. À cet égard, la majorité des repas surgelés offerts au Québec n’apporte pas suffisamment d’énergie ni de nutriments pour être considérés comme un repas complet. Le choix d’un repas comportant trois groupes d’aliments (légumes, féculents et protéines) est donc essentiel. Malgré tout, dans plusieurs cas, le repas devrait même être servi avec un accompagnement de légumes et d’une source de protéines. Par ailleurs, il y aurait des améliorations à apporter pour les repas de féculents seulement et ceux comportant une sauce à la crème ou au fromage afin de réduire leurs teneurs en lipides et plus spécifiquement, en gras saturés. Les repas destinés à une population soucieuse de leur santé ou à la diète ont une composition nutritionnelle plus intéressante. Ces éléments pourraient facilement être communiqués aux consommateurs afin de les orienter vers des choix plus sains. En contrepartie, il apparait judicieux d’effectuer un suivi plus étroit concernant les repas à visée santé ou diète puisqu’il n’existe aucune règlementation nutritionnelle à cet égard.

Télécharger les faits saillants

Rapport complet

La mission de l’Observatoire de la qualité de l’offre alimentaire est d’observer et de suivre l’évolution de l’offre alimentaire afin de générer des connaissances nouvelles et d’agir collectivement à améliorer sa qualité et son accessibilité. Les études effectuées par l’Observatoire ont pour but d’analyser des catégories d’aliments et de suivre leur évolution dans le temps. Le processus de sélection des catégories d’aliments à l’étude est une démarche rigoureuse. En effet, après une consultation auprès des utilisateurs de connaissances de l’Observatoire, le comité scientifique a priorisé les catégories d’aliments à étudier selon quatre grands critères : l’impact sur la santé, la variabilité de la qualité nutritionnelle, le taux de pénétration dans les ménages et le potentiel d’amélioration des produits. C’est à la suite de cette consultation que la catégorie des repas surgelés a été analysée et le présent rapport fait donc état des résultats découlant de l’analyse de cette catégorie d’aliments.

Télécharger le rapport

Méthodologie

Les données de ce portrait proviennent :

Composition nutritionnelle :

Achats des consommateurs :

Les étapes pour réaliser ce portrait sont :

Observatoire de la qualité de l’offre alimentaire

Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF) | Université Laval
Pavillon des Services, bureau 1705 | 2440, boulevard Hochelaga  | Québec (Québec) Canada G1V 0A6
observatoire@inaf.ulaval.ca

© Observatoire de la qualité de l'offre alimentaire - INAF, Université Laval, 2019